Résistons aux maires fachos Fédération SUD Collectivités Territoriales

Lors de ces élections municipales, des communes sont tombées aux mains de l’extrême droite.

Les politiques d’austérité, menées par les différents gouvernements qui se succèdent depuis des années et relayées localement par les exécutifs territoriaux sont les principales responsables.
Elles causent l’exclusion, la précarité et le désespoir. C’est le terreau fertile sur lequel pousse le message démagogique du front national qui surfe sur les peurs et l’anxiété face à l’avenir.

Alors que le FN se présente sans vergogne comme le meilleur défenseur des travailleurs, il va revêtir l’habit de patron de collectivités où des milliers d’agents publics oeuvrent chaque jour à la qualité du service public.

Pourtant, que ce soit à travers les communes qu’il a déjà dirigé ou à travers le contenu de son programme, le FN a largement démontré qu’il n’a que faire des garanties collectives et statutaires. Fossoyeur du service public, il annonce, pour baisser la fiscalité, des coupes budgétaires importantes qui seront effectuées sur la masse salariale et sur les missions de service public. Ils feront en pire ce qu’ont commencé nos dirigeants actuels : les privatisations, l’aggravation des conditions de travail, la précarisation des agents des services publics.

Face à cela, la Fédération SUD Collectivités Territoriales met son outil syndical au service des fonctionnaires territoriaux et des usagers du service public avec l’objectif de construire ou de consolider les solidarités, les collectifs de travail et soutenir les agents qui entreront en résistance collective face aux politiques contraires aux missions d’un service public pour tous, contraires à nos valeurs d’égalité sans distinction d’origine, de sexe ou de condition sociale.