Leurs profits sont nos misères, augmentation des salaires !

Tel un choeur antique, le gouvernement Valls/Hollande, le MEDEF, les économistes libéraux de droite comme de « gauche », ne cessent de fustiger la soi-disant rigidité des salaires, comme celle du marché du travail. On serait trop grassement payé-es, ce serait de la faute des salarié-es si les entreprises ne gagnent pas assez de parts de marché sur les capitalistes concurrents. Soyez moins rigides, acceptez le gel, la baisse de vos salaires, que diable !

Toujours moins pour les salarié-es… toujours plus pour les capitalistes !

Manifestons le 8 octobre pour nos légitimes revendications

- SMIC à 1 700 euros nets.
- 400 € d’augmentation pour tous et toutes.
- Rattrapage du pouvoir d’achat et augmentation du point d’indice pour les fonctionnaires
- Augmentations en sommes uniformes pour favoriser les plus bas salaires et réduire les inégalités
- Egalité salariale entre les femmes et les hommes, avec des mesures immédiates pour annuler les discriminations existantes.
- Augmentation des pensions de retraite, des allocations chômage, des minimas sociaux.

PDF - 178.1 ko
Tract à télécharger