Négociation UNEDIC - Loi travail Deux faces d’une politique patronale

Licencier plus facilement, contraindre les chômeurs et chômeuses à accepter des emplois moins payés. Et pour cela réduire l’indemnisation du chômage, orienter les salaires à la baisse pour le plus grand profit du patronat... Voilà l’objectif ! La cupidité n’a pas de limite : des profits toujours plus grands vont se cacher dans les paradis fiscaux pour des rentiers de plus en plus riches. Le paradis s’appelle aujourd’hui Panama, mais d’autres s’appellent Jersey, Îles Vierges, Singapour, Luxembourg, La City... et d’autres noms de puissants y figurent. Qu’on ne nous dise pas aujourd’hui que l’argent manque et que nous devons faire des efforts pour la compétitivité !

Contre la loi travail et son double, le régime d’assurance chômage, nous continuons la mobilisation : le 14, le 20, le 28 tous et toutes en grève pour bloquer l’économie et la nuit le jour tous et toutes debout...

Les arguments dans le tract : convention UNEDIC, régime des intermittent-es, mesures jeunes, CDD, et autres amendements à la loi travail...

14 avril 2016